KLAY





Avec son bar, tabourets, fauteuils, tables et sofas dessinés sur-mesure, la salle de restaurant est pensée comme un lobby d’hôtel.





LE KLAY

Charlotte Biltgen donne un nouveau visage au célèbre club de sport parisien le Klay, en rénovant totalement la magnifique terrasse couverte et le restaurant désormais baptisé “Sinople”. Elle signe une architecture intérieure sur mesure où le marbre, le laiton et le velours frappé sont les balises nécessaires d’un luxe qui ne tombe jamais dans l’ostentation. Un jeu d’équilibre gracieux entre chic parisien et douceur tropicale. Le bâtiment industriel du Klay pensé pour transpirer s’enrichit soudain d’un restaurant en forme de repos du guerrier, féminin et frais comme une caresse.

Avec son bar, tabourets, fauteuils, tables et sofas dessinés sur-mesure, la salle de restaurant est pensée comme un lobby d’hôtel “Ce lieu est un vrai lieu de passage vivant. On y mange bien sûr, mais on y donne aussi ses rendez-vous, on boit un café avec un journal le matin et un cocktail le soir,  je souhaitais épouser cette réalité plus proche du lobby d’hôtel que du restaurant sur réservation” résume Charlotte Biltgen. Un lobby tapissé de marbre avec son comptoir de noyer réhaussé de laiton et son lustre dessiné lui aussi spécialement. Une élégance typiquement française, un luxe minimal, pur et soyeux sans surcharge décorative qui réussit à donner d’un trait l’univers haut de gamme d’un lieu grâce au choix parfait des matériaux. 

Dehors, la terrasse couverte devient jardin d’hiver avec une légère brise tropicale. Sur les tables la marqueterie graphique de formica contraste avec les assises en raphia et métal par l’éditeur italien Casamania.